( 13 octobre, 2010 )

 dans INFORMATION moz-screenshot-2moz-screenshot-3 dans INFORMATIONmoz-screenshot-4COMMUNIQUÉ DE PRESSE – 12 MAI 2010

La Fédération de la Vente Directe et le Ministère de lʼÉconomie, de lʼIndustrie et de lʼEmploi ont signé le 12 mai 2010 un accord visant la création de100 000 emplois en 3 ans.

Face au succès grandissant de la Vente Directe en France, dont le chiffre d’affaires progresse encore de 5% en 2009, Laurent Wauquiez, secrétaire dʼÉtat chargé de lʼEmploi, François Failliot, président de la FVD et Jacques Cosnefroy, délégué général de la FVD, ont signé mercredi 12 mai 2010 un accord historique, véritable tremplin pour lʼemploi et pour la création dʼentreprises.

 

Cet accord permettra de favoriser le retour à lʼemploi de milliers de personnes, de valoriser des métiers mal connus mais à forte valeur ajoutée et de développer des emplois non délocalisables.

La Fédération de la Vente Directe sʼengage à :

- privilégier dans son recrutement des populations victimes principales du chômage : jeunes de 18 à 25 ans, personnes de plus de 50 ans, personnes non diplômées, femmes…

- mobiliser les entreprises membres et ses partenaires historiques pour la création dʼemplois et favoriser largement les créations dʼentreprises dans le secteur,

- faire bénéficier les forces de vente de ses entreprises adhérentes dʼune formation continue adaptée, solide et approfondie

Le Ministère de lʼÉconomie, de lʼIndustrie et de lʼEmploi sʼengage à :

- soutenir la Fédération de la Vente Directe en vue de la signature dʼun accord national et régional avec le Pôle-Emploi,

- encourager le travail de concertation entre la FVD, lʼÉducation Nationale, les organismes de formation afin dʼouvrir les institutions de formation au secteur de la Vente Directe,
- valoriser les métiers de la vente dans leur globalité,
- conforter la création dʼentreprises dans le secteur de la Vente Directe et valoriser les différents statuts de travailleur salarié et/ou indépendant auprès du public et des institutions.De plus, la FVD et lʼÉtat signent un contrat dʼétude prospectif (CEP) montrant ainsi leur volonté commune de soutenir ce mode de distribution. Ce contrat dʼétude prospectif portera tout dʼabord sur un
état des lieux du secteur (métiers, qualifications, pyramide des âges…) et mettra en évidence ses vecteurs dʼévolution, aussi bien économiques, technologiques, réglementaires que démographiques.

Selon François Failliot, président de la Fédération de la Vente Directe, «cet accord constitue unevéritable reconnaissance du secteur de la Vente Directe, dont le dynamisme en termes de
recrutement et de création dʼentreprises nʼest plus à démontrer.»

www.fvd.fr
Service de presse FVD :
Boracay Relations Presse – Régis THIBAULT
Tél. : 01 45 72 44 00 – E-mail : rthibault@boracay-presse.com

|